Comme les peintres réalistes, les peintres impressionnistes s'opposaient aux contraintes et régles définies par l'art académique des Beaux-Arts. Ils souhaitaient peindre d'autres thèmes plus ordinaires ne faisant pas référence à des sujets religieux, mythologiques, historiques ou oniriques. Les impressionnistes avaient une grande préférence pour les thèmes paysagistes et allaient peindre leurs toiles en extérieur au beau milieu de la nature. Selon eux, il n'étaient pas nécessaire de peindre des formes et contours lisses car cette technique prenait beaucoup plus de temps, des touches spontanées et rapides étaient plus adaptées pour reproduire les effets de la lumière sur l'eau et les feuillages environnants. Leurs oeuvres furent souvent refusées lorsque leur art n'était pas encore reconnu par le public. Ils durent alors exposer leur toiles au sein de salons indépendants.

Claude Monet – Coucher de soleil sur la Seine à Lavacourt , effet d’hiver – 1880 – Impressionnisme